Coronavirus – «La vie devant toi, jour 82»: l’anticipation

L’anticipation, ça peut être dangereux pour la santé.
L’anticipation, ça peut être dangereux pour la santé. - D.R.

Le 29 septembre, il s’est passé un truc incroyable.

A 15 h 29, Sonia réagit à une story qu’on a postée sur Instagram depuis un défilé de mode, à Paris. Le premier ouvert au public depuis mars. On avait filmé les gens debout qui applaudissaient, pour la plupart des femmes surexcitées, tellement chic dans leurs petits pulls griffés, leurs trenchs léopards, leurs talons aiguilles et leurs masques en papier.

Et Sonia avait écrit : « C’est beau et ça fait froid dans le dos. Comme si on jouait tous dans un film d’anticipation, pour faire comme si. Sauf qu’on ne joue pas. » On avait répondu : « Ouais, bizarre… On ne s’y fait pas. » Et elle : « Heureusement ! »

Heureusement. Comme elle a raison. Des mois qu’on répète à nos proches, les jours de cafard, qu’il faut s’habituer, accepter, que c’est en s’adaptant qu’on survit, et bla-bla-bla. S’adapter, oui. S’habituer, non.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct