Les banques seront obligées de proposer un service de base aux entreprises

Des entreprises de différents secteurs éprouvent des difficultés à accéder à des opérations de base dans une banque belge. Le football, l'Horeca, le secteur diamantaire et le secteur des libraires sont les principaux concernés. "Sans compte bancaire, il est impossible d'être un entrepreneur en Belgique", a souligné la députée CD&V Leen Dierick, auteure de la proposition.

Ce service de base, qui existe pour les consommateurs, est également un moyen de traquer le blanchiment d'argent et le financement d'activités criminelles, souligne le CD&V. Il sera accessible sur demande d'une entreprise qui a subi trois rejets de la part des institutions de crédits.

La proposition de loi a été adoptée à l'unanimité moins le vote contre du PTB. Les communistes ont estimé que ce texte était taillé sur mesure pour le secteur diamantaire "qui ont tellement blanchi d'argent qu'ils sont parvenus à indisposer les banques", a souligné le député Marco Van Hees.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct