Yves Van Laethem sur un couvre-feu: «23 heures pourrait être un bon compromis»

Yves Van Laethem sur un couvre-feu: «23 heures pourrait être un bon compromis»

Les ministres fédéraux et représentants des entités fédérées se réunissent ce vendredi dès 14 heures pour prendre des nouvelles mesures face à la hausse, soutenue, des contaminations et hospitalisations.

Sur la table : un éventuel couvre-feu comme en France, un durcissement de l’obligation du télétravail et pourquoi pas, une limitation des déplacements non-essentiels.

Un couvre-feu ? L’idée séduit Yves Van Laethem. Pour le porte-parole interfédéral, 23 heures pourrait être un bon compromis pour limiter les contacts sociaux sans donner un coup fatal aux secteurs de la culture ou de l’horeca.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct