Liberty Steel annonce faire une offre sur les activités acier de Thyssenkrupp (2)

"Liberty Steel est convaincu qu'une combinaison avec Thyssenkrupp Steel Europe peut être la bonne réponse d'un point de vue économique, social et environnemental", argumente Liberty dans son communiqué, sans dévoiler le montant de son offre.

Ce rapprochement "créerait un groupe bien positionné pour affronter les défis auxquels fait face l'industrie européenne de l'acier et accélérer la transformation vers un 'acier vert'", ajoute Liberty, multinationale d'acier et mines avec un chiffre d'affaires annuel de quelque 13 milliards d'euros et 30.000 employés.

Liberty Steel, qui ambitionne d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2030, est le principal pilier du conglomérat GFG Alliance détenu par Sanjeev Gupta et sa famille, comprenant aussi le groupe d'aluminium ALVANCE et Simec Energy Group.

Déjà affaibli par la crise de l'acier, le conglomérat allemand, dont l'action bondissait à la Bourse de Francfort en réaction à l'offre, se débat avec les effets de la pandémie au point d'envisager toutes les options, dont une entrée de l'Etat à son capital.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct