Sophie Wilmès se met en quarantaine

Sophie Wilmès se met en quarantaine
AFP

L’ancienne Première Ministre l’a annoncé sur Twitter : elle présente des symptômes « suspects » et se soumettra à un test Covid-19, comme le veut la procédure. Elle ne participera pas non plus physiquement au Comité de concertation qui doit avoir lieu ce vendredi après-midi.

Les ministres fédéraux et représentants des entités fédérées se réunissent ce vendredi après-midi pour prendre de nouvelles mesures afin de limiter la propagation du coronavirus. Les débats s’annoncent houleux. On attend une flopée de nouveautés. Sur la table : un éventuel couvre-feu comme en France, un durcissement de l’obligation du télétravail et pourquoi pas, une limitation des déplacements non-essentiels.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct