Bruxelles: le projet Neo 2 au Heysel abandonné

Bruxelles figure à la deuxième place mondiale et à la première place européenne comme ville de congrès. Le projet Neo 2 devait conforter cette position. © Belga.
Bruxelles figure à la deuxième place mondiale et à la première place européenne comme ville de congrès. Le projet Neo 2 devait conforter cette position. © Belga.

Des congrès de 5.000 participants, des spectacles avec 3.500 spectateurs, un hôtel 4 étoiles aux 250 chambres. Dans cette étrange et nouvelle époque où les grands rassemblements semblent de lointains souvenirs et d’improbables futurs événements, la construction d’un centre de convention international au Heysel prend tout à coup des airs de chimère. Et dans ce contexte plein d’incertitudes pour un secteur de « l’industrie des réunions » (ou MICE en anglais pour Meetings, Incentives, Conferencing, Exhibitions ) déjà lourdement impacté, Neo 2 est tout simplement enterré, annoncent les parties prenantes dans un communiqué conjoint.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct