Bal masqué à la Foire de Francfort

Jean-Claude VANTROYEN - journaliste
PHOTO:Bruno DALIMONTE.
Jean-Claude VANTROYEN - journaliste PHOTO:Bruno DALIMONTE. - LESOIR

La Foire de Francfort s’est quand même tenue cette semaine (elle se poursuit jusqu’à ce dimanche). Ce n’est pas le Covid qui va faire taire une foire qui existe depuis le Moyen Age !

Enfin : pas tout à fait. Car les 7.000 exposants et les 300.000 visiteurs habituels ont été drastiquement diminués cette année et le chahut traditionnel a fait place à un certain silence. Les débats et conférences se donnent via internet. Tout le monde est masqué et les cloisons de plexiglas ornent chaque recoin de la Foire et séparent les conversations. Finies, les queues interminables pour une dédicace de Dan Brown ou Ken Follett, finies les discussions enflammées entre éditeurs du monde entier à la recherche du best-seller. Tout se fait maintenant sur plate-forme numérique et, on le comprend, cela n’a pas le même sel de discuter via Zoom ou Teams qu’autour d’une bière et d’une saucisse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct