Coronavirus: le CHU de Liège suspend les tests salivaires face à l’affluence de la demande

Coronavirus: le CHU de Liège suspend les tests salivaires face à l’affluence de la demande
EPA

En raison d’une forte affluence aux centres de distribution des tests salivaires, le CHU de Liège a décidé de suspendre le recours à ce procédé de dépistage du Covid-19, a indiqué vendredi le porte-parole du CHU de Liège.

Le week-end dernier, le CHU de Liège annonçait avoir réorganisé sa façon de procéder au niveau du dépistage du coronavirus en ouvrant dès lundi, en plus du dépist-car au Sart-Tilman, huit sites de distribution de tests salivaires. Il s’agit des tests développés par l’Université de Liège et que celle-ci met à disposition de sa communauté (environ 25.000 étudiants et 5.000 membres du personnel).

Pour le CHU, il s’agissait ainsi de dédier le dépist-car au Sart-Tilman exclusivement aux personnes symptomatiques ainsi qu’aux patients en pré-opération et pré-hospitalisation au CHU. Là-bas, ce sont des prélèvements nasopharyngés (test PCR) qui sont réalisés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct