Everton: une révolution en douce

Ancelotti se repose, beaucoup, sur James Rodriguez.
Ancelotti se repose, beaucoup, sur James Rodriguez. - Photo News

Dans un monde dominé par Jürgen Klopp et Josep Guardiola, dans le tourbillon des records que les entraîneurs de Liverpool et de Manchester City déchaînent, on oublierait vite qu’un autre de leur collègue pourrait revendiquer le titre de « meilleur entraîneur. » Plus modestement, et donc bien en phase avec un comportement ou des discours jamais pris en défaut, celui-ci se contente, pour le moment, du titre périodique d’entraîneur du mois en Premier League. Au pays de Klopp et Pep donc.

Carlo Ancelotti, puisque c’est de lui dont on parle, a remporté 3 Ligues des champions, autant que les deux précités réunis, et été sacré dans 4 des 5 grands championnats avec Milan, Chelsea, le PSG et le Bayern.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct