Coronavirus - La fermeture de l'horeca incompréhensible aux yeux de Comeos

"Les établissements de restauration ont tous pris de nombreuses mesures pour recevoir leurs clients en toute sécurité. On n'a également pas connaissance de problèmes de contamination dans les restaurants. Les formulaires d'enregistrement qui ont dû être conservés, mais qui ont à peine été demandés par les autorités compétentes, en sont bien la preuve", fustige Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos.

Des milliers d'emplois sont à présent menacés par cette annonce, craint la fédération.

Pour son patron, d'autres mesures étaient possibles, comme la limitation du nombre de personnes par table ou une heure de fermeture plus précoce. "Mais ce qui vient d'être décidé est une mesure aveugle qui donne à nouveau un coup de massue à un secteur qui a déjà subi d'énormes pertes lors du premier confinement et qui a dû investir massivement dans des mesures supplémentaires", dénonce Dominique Michel.

Comeos demande dès lors des mesures de soutien du gouvernement pour "sauver le secteur".

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct