Coronavirus - La FEB demande une concertation avec le gouvernement afin d'éviter une vague de faillites

Pour éviter un deuxième confinement, il faut respecter strictement les mesures prescrites, rappelle l'organisation patronale. "Organiser et appliquer la distanciation physique, limiter le nombre de contacts, hygiène des mains, port du masque là où c'est nécessaire... (...) Il s'agit de la seule manière d'éviter le pire."

"Les entreprises continueront à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger au mieux leurs employés, leurs clients et leurs fournisseurs", soutient la fédération.

Dans le même temps, la FEB demande au gouvernement de prendre des mesures pour éviter les faillites. Selon ses chiffres et ceux du bureau d'étude Graydon, "16% des entreprises qui étaient parfaitement saines avant la crise (environ 300.000 travailleurs) sont déjà au bord de la faillite, dont de nombreux établissements horeca. Un deuxième confinement général affecterait donc si profondément les fondements de notre économie que la viabilité de bon nombre d'entreprises s'en trouverait brusquement menacée".

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct