La «Raskinmania» a envahi Sclessin

Photonews
Photonews

À 19 ans, Nicolas Raskin a tout l’avenir devant lui. Capable de défendre, d’attaquer, d’arracher des ballons, de presser, de délivrer des assists et d’être efficace en zone de conclusion, le Waremmien est devenu, en quelques semaines, l’un des joueurs les plus précieux du Standard, combinant la rage du milieu récupérateur et la finesse du distributeur qu’il est également. L’un des plus « bankable » aussi de l’effectif confié à Philippe Montanier, qui lui a donné confiance et assurance. Sous contrat à Sclessin jusqu’en juin 2022, avec une saison supplémentaire en option, le « pitbull » voudra confirmer, ce samedi face au FC Bruges, ses excellentes dispositions, en se souvenant que c’est face au Club, le 12 février 2020, que Michel Preud’homme l’avait titularisé pour la toute première fois de sa jeune carrière, avec la mission de limiter le champ d’action et les infiltrations de Hans Vanaken. Ce qu’il avait parfaitement fait.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct