Coronavirus - Les mesures auraient pu être évitées sans un relâchement dans le respect des règles (UWE)

Le risque de faillite est réel pour des milliers d'entreprises, avec son lot de drames personnels, humains, familiaux et sociaux, met en garde l'UWE.

"La lutte contre la pandémie ne peut pas se faire au détriment de l'économie et donc, en cascade, de l'emploi. Il faut laisser les entreprises tourner", insiste-t-elle. Un confinement général comme celui de mars-avril serait catastrophique. Il plongerait le pays durablement dans une crise structurelle, craint-elle. "A la crise budgétaire et économique s'ajouterait le risque de crise financière", prévient l'organisation patronale wallonne.

Pour elle, il faut donc apprendre à vivre avec ce virus -"et pour longtemps encore, probablement"-, à mener des actions ciblées, intelligentes, pour en limiter la propagation afin de préserver le système de soins de santé et l'économie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct