Coronavirus: les marchés de Noël sont en péril

Coronavirus: les marchés de Noël sont en péril
Mathieu Golinvaux.

Parmi les nombreuses décisions annoncées ce vendredi, l’interdiction des marchés de Noël est tombée, de même que celle des brocantes, marchés aux puces, marchés annuels et autres manifestations du même type.

Si, dans son intervention en néerlandais, Frank Vandenbroucke a annoncé leur interdiction, il a ensuite précisé, dans la version française de ses propos : « Tout ceci, pendant un mois. » Sous réserve de possibles prolongations des mesures, ceci ne devrait donc pas affecter les grands marchés de Noël, comme celui de Liège (qui débute le dernier week-end de novembre) ou les Plaisirs d’Hiver, à Bruxelles (prévus à partir du 27 novembre).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct