Sporting de Charleroi: une puissance offensive de feu

Sporting de Charleroi: une puissance offensive de feu

Le Sporting de Charleroi l’a montré à plusieurs reprises – et ce ne sont pas les deux buts encaissés à la fois contre le Standard et Poznan qui changent la donne –, il dispose d’une organisation défensive quasiment sans faille. Et celle-ci devra perdurer si le matricule 22 veut continuer à toucher les sommets d’un classement qu’il ne s’attendait pas à dominer au moment de se déplacer à Genk après la deuxième trêve internationale de la saison. Toutefois, le dernier mercato l’a montré, le club nourrit aussi des ambitions sur le plan offensif. En recrutant Saido Berahino et Lukasz Teodorczyk pour compenser les départs de Frank Tsadjout et Adama Niane, le club sambrien a frappé fort. Et ce, même s’il faudra encore du temps avant que « Teo » ne vienne chatouiller les défenseurs adverses.

1 Une telle puissance offensive, du jamais vu dans l’histoire récente

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct