«Tableau Delvaux»: l’enfer, c’est les autres

«Tableau Delvaux»: l’enfer, c’est les autres

Tes grands-parents, rarement tu visiteras.

Tes parents, quasi plus tu n’embrasseras.

Ton travail, de chez toi tu le feras.

Tes voisins, de très loin tu les verras.

Tes amis, à quatre tu les limiteras.

Tes professeurs, sur écran tu les écouteras.

Les inconnus, masqués tu les rencontreras.

Et donc des autres, tu te protégeras.

C’est donc cela le monde dans lequel on vit aujourd’hui ? Un monde où comme l’a recommandé le président français Emmanuel Macron, on doit « se protéger des autres » ? Un monde où « l’enfer, c’est les autres » ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct