Coronavirus: «On ne contrôle presque plus ce qu’il se passe», selon le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke

Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé
Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé - EPA

Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé (sp.a) était l’invité de l’émission « C’est pas tous les jours dimanche » sur RTL TVI.

« On est tout près d’un tsunami » à Bruxelles et en Wallonie, a estimé dimanche le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke. Le « tsunami », selon lui, ce serait la situation dans laquelle « on ne contrôle plus ce qui se passe ». Et on s’en rapproche dangereusement dans la capitale et dans le sud du pays, selon le socialiste.

« Si ça continue d’augmenter, le nombre d’hospitalisations va être tel qu’on va reporter de plus en plus de soins ’non-Covid’», s’inquiète-t-il. Il note que « la situation sanitaire en Wallonie et à Bruxelles est la plus mauvaise et donc la plus dangereuse de toute l’Europe ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct