Coronavirus - L'Italie mobilise 39 milliards d'euros supplémentaires

Cette loi de finances sera financée par du déficit supplémentaire et par 18 milliards d'euros de plan européen de relance adopté en juillet à Bruxelles.

Le ministre de l'Economie Roberto Gualtieri a estimé qu'il n'y avait "jamais eu une loi de finances aussi expansionniste dans l'histoire du pays", rappelant que les investissements passeront de 2,3% du PIB en 2019 à 4% en 2021.

Le conseil des ministres a également adopté la "synthèse de la loi de finances" qui sera envoyée à la Commission européenne.

Des tensions sont apparues entre les membres de la majorité, composée du Parti démocrate (centre-gauche) et du Mouvement 5 Etoiles (anti-système), sur les nouvelles taxes imposées sur le sucre et le plastique, qui ont finalement été renvoyées à juillet 2021.

Parmi les principales mesures adoptées figurent notamment 1,4 milliard d'euros pour la prolongation des CDD de 30.000 médecins et infirmiers, 400 millions pour l'achat de vaccins, et 1,2 milliard pour embaucher 25.000 enseignants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct