Van Dijk blessé par un tacle de Pickford: une agression qui remet presque tout en cause

EPA
EPA

Depuis son arrivée à Liverpool en janvier 2018 pour 85 millions d’euros, Virgil van Dijk s’est érigé comme l’un des meilleurs (le meilleur ?) défenseurs centraux actuels et a transfiguré une arrière-garde qui se cherchait cruellement un patron depuis la retraite en 2013 de Jamie Carragher, qui était loin d’être aussi fiable que le Batave. Car, outre ses qualités, le Néerlandais est rarement absent : il compte 89 % de temps de jeu toutes compétitions confondues et n’a manqué que 14 matches (dont la plupart en Cup et en Coupe de la Ligue) sur les 144 disputés par les Reds depuis sa signature. Cette fois, Jurgen Klopp et ses troupes vont devoir apprendre à vivre sans lui.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct