Van der Poel: «J’avais de l’acide lactique jusque derrière les oreilles»

Photonews
Photonews

Il ne parvenait pas à y croire, il avoue avoir demandé dix fois s’il avait bien gagné avant de laisser éclater sa joie : Mathieu van der Poel inscrit son nom au palmarès du Tour de Flandres au terme d’une course et d’un sprint de prestige avec Wout Van Aert. « C’est juste incroyable, je n’ai pas de mots », souffle-t-il. « Même en entendant mon nom, je n’y croyais pas. En temps normal, je sais toujours si j’ai gagné ou pas mais ici je ne savais vraiment pas ! Je craignais que mon jump ne soit trop tardif… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct