Fédéral et Régions multiplient les aides à l’horeca

Le fédéral va garantir la prime de fin d’année complète aux salariés de l’horeca, même si ceux-ci ont été mis en chômage économique toute une partie de 2020.
Le fédéral va garantir la prime de fin d’année complète aux salariés de l’horeca, même si ceux-ci ont été mis en chômage économique toute une partie de 2020.

Vendredi, le Comité de concertation, réunissant le fédéral et les Régions, a pris la lourde décision d’imposer un couvre-feu de minuit à 5 h du matin et de fermer pour quatre semaines (avec réévalution d’ici 15 jours) l’ensemble des 60.000 établissements horeca du pays, afin de freiner la propagation du covid. Un coup de bâton immédiatement suivi d’une carotte, à savoir un soutien financier pour empêcher le secteur, déjà mis à très rude épreuve depuis le début de la crise sanitaire, de sombrer, entraînant des milliers de pertes d’emplois directes et indirectes. Cette aide, c’est peu dire que les restos et les cafés l’attentent de pied ferme. Bien conscient de la colère et de la détresse de l’horeca, le gouvernement fédéral a travaillé tout le week-end à préciser ses mesures de secours puis à les communiquer au secteur, tout en écoutant ses doléances.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct