Coronavirus: la police met fin à une fête rassemblant 200 personnes à Anderlecht

Coronavirus: la police met fin à une fête rassemblant 200 personnes à Anderlecht

La police de la zone de Bruxelles-Midi est intervenue vendredi soir pour mettre un terme à une fête privée dans un bar à chicha rassemblant environ 200 personnes, a-t-elle confirmé dimanche à Belga, sur une information du Nieuwsblad.

C’est un appel anonyme qui a prévenu la police. À leur arrivée dans l’établissement, dont le volet était baissé, les agents ont découvert environ 200 personnes. Outre le non respect des mesures de rassemblement, les bars sont également fermés en région bruxelloise depuis le 8 octobre pour tenter de freiner la propagation du coronavirus.

La police a évacué l’établissement et dressé six procès-verbaux pour non-respect des mesures liées au Covid-19 et l’un pour rébellion.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct