Environnement: la nature en Europe connaît un déclin «grave et continu»

«
Ce sont les tourbières, les prairies et les dunes se détériorent le plus
», s’inquiète Virginijus Sinkevičius, le commissaire européen chargé de l’environnement.
« Ce sont les tourbières, les prairies et les dunes se détériorent le plus », s’inquiète Virginijus Sinkevičius, le commissaire européen chargé de l’environnement. - Mathieu Golinvaux.

Bonne nouvelle pour le martin-pêcheur, le phoque commun et le milan royal. Mauvaise pour le martinet noir, l’esturgeon d’Europe et les prairies de fauche en montagne… Et globalement pour la nature, un bilan mitigé à préoccupant en Europe. Ce lundi, deux rapports sont publiés qui font le point sur l’état de la nature sur notre continent.

Le rapport de l’Agence européenne pour l’environnement montre que la nature connaît un « déclin grave et continu » dans les vingt-sept pays de l’Union européenne. « Si certaines espèces tiennent le coup, la majorité sont toujours dans un état de conservation mauvais ou très mauvais au niveau européen. Les nombreuses pressions auxquelles elles font face sont trop fortes pour permettre leur récupération », indique-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct