En gérant ses fins de match, Anderlecht aurait pu compter huit points de plus… et être leader du championnat

Photo News
Photo News

C’est décidément presque toujours la même rengaine avec le Sporting d’Anderlecht, cette saison. Si les Mauves tentent de proposer un football attrayant, les joueurs manquent encore cruellement d’expérience et de maturité dans le « money-time » des rencontres. Et pour cause, lors de cet exercice, le RSCA a galvaudé huit unités lors des fins de match, là où les acteurs doivent se montrer solides physiquement et mentalement.

À quatre reprises, les hommes de Vincent Kompany menaient au score et se sont fait rejoindre dans les derniers moments. Un mal qui commence à devenir récurrent et qui pourrait coûter cher au décompte final, quand il faudra déterminer les quatre meilleures formations de la phase régulière qui pourront participer aux Playoffs 1.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct