La Belgique postule au Mondial féminin de 2027

Tessa Wullaert et les Red Flames s’en réjouissent.
Tessa Wullaert et les Red Flames s’en réjouissent. - P.N.

Ce que la Fifa rechignait à concéder depuis la Coupe du monde coréo-japonaise de 2002, elle semble désormais encline à l’accorder. L’attribution du Mondial 2026 au trio nord-américain composé du Canada, des États-Unis et du Mexique en est la meilleure preuve. Côté féminin, on sait déjà que l’Australie et la Nouvelle-Zélande organiseront l’édition 2023. En 2027, le tiercé gagnant pourrait se matérialiser sous la forme d’une candidature transfrontalière entre les Pays-Bas, l’Allemagne et la Belgique. Un accord vient en effet d’intervenir entre les trois fédérations pour le dépôt d’un projet commun. « L’idée était déjà dans l’air depuis tout un temps », explique Peter Bossaert, le CEO de l’Union belge. « Nous avions déjà sondé le politique sous le précédent gouvernement. L’accord conclu avec le fédéral et les Régions a été prolongé sous la législature qui vient de commencer. Le principe d’une candidature à trois pays a donc pu être acté depuis notre dernière réunion à Eindhoven, en début de mois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct