D1A: un Standard à l’accent très belge

Photo News
Photo News

À la fin du mois d’avril 2017, dans le décor prestigieux du Cercle de Wallonie à Seraing, Bruno Venanzi avait exposé à une cinquantaine de chefs d’entreprise de la région liégeoise ce qu’il avait alors appelé sa stratégie sportive à l’horizon 2020. En définissant des objectifs bien précis, comme le fait pour son club d’être présent chaque saison sur la scène européenne, ce qui est le cas depuis trois ans. Le président du Standard avait aussi fait part, déjà à l’époque, de sa volonté de miser sur le centre de formation. « 35 % des joueurs du noyau professionnel devront être directement issus de notre Académie », avait-il notamment expliqué. « Et 50 % de l’effectif pro devra rassembler des éléments ayant passé deux ans au moins à l’Académie. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct