L’aéroport et le métro frappés à la place du «16» et du Palais de la Nation?

Le Parlement, cible symbolique s’il en est, était-il visé par les terroristes du 22 mars
? © AFP
Le Parlement, cible symbolique s’il en est, était-il visé par les terroristes du 22 mars ? © AFP - afp

Le cabinet du Premier ministre, sa résidence du Lambermont et le Palais de la Nation faisaient-ils partie des cibles de la cellule terroriste qui est passée à l’acte mardi dernier à l’aéroport de Bruxelles-National et à la station de métro Maelbeek, ainsi que l’indiquait L’Echo mercredi ? Ces lieux symboliques de la Belgique faisaient en tout cas partie de la sphère d’intérêt des terroristes, comme le montre l’historique des recherches effectuées sur l’ordinateur de Brahim El Bakraoui retrouvé dans une poubelle à Schaerbeek et dans lequel figurait aussi son « testament ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct