Le commerce physique lance un appel de détresse

Comme tous les acteurs du retail, les centres commerciaux (ici, City 2 à Bruxelles) souffrent de la pandémie.
Comme tous les acteurs du retail, les centres commerciaux (ici, City 2 à Bruxelles) souffrent de la pandémie. - F. Blaise.

C’est un appel à l’aide, quasiment un appel de détresse qui fait un peu froid dans le dos, que lance le BLSC, le Conseil belgo-luxembourgeois du retail et des centres commerciaux qui représente les intérêts de plus de 200 professionnels belges et luxembourgeois du commerce de détail et de l’immobilier commercial.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct