Au PS, le cas Bayet, casse-tête pour Magnette

Hugues Bayet est un élu socialiste qui pèse dans sa région
: il est le recordman de voix, tous partis confondus, dans sa circonscription électorale, Charleroi-Thuin.
Hugues Bayet est un élu socialiste qui pèse dans sa région : il est le recordman de voix, tous partis confondus, dans sa circonscription électorale, Charleroi-Thuin. - Dominique Duchesnes.

Résumons, c’est possible. Il est question d’Hugues Bayet, socialiste, 45 ans, bourgmestre de Farciennes depuis 2006, député fédéral depuis 2019, avant cela député européen, ministrable non ministré. Quel est le problème ? Hugues Bayet est affilié à la Fédération socialiste de Charleroi, qui interdit le cumul des mandats. Maïeur et député fédéral, c’est un mandat de trop. Conclusion, très provisoire : l’actuelle présidente de la Fédération socialiste, Babette Jandrain, a adressé mardi un courrier comminatoire au Farciennois, l’enjoignant de choisir. Sans cela ? Sans cela, il sera traduit devant la commission de vigilance du PS de l’arrondissement. Que risque l’élu dans ce cas ? A l’extrême, d’être exclu du PS.

Problème, disions-nous ? Oui. Plusieurs, en fait. Non seulement il y a la dimension politico-personnelle, le petit-grand drame humain derrière cette affaire abracadabrantesque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct