lesoirimmo

Paddock: quand Jermaine Jackson animait les 24 Heures de Spa

D.R.
D.R.

Ainsi, on nous promet 56 voitures à l’assaut du Raidillon dès ce jeudi à l’occasion de la 72e édition des 24 Heures. Une prouesse par les temps qui courent. Surtout que les bolides en question sont sexy, gavés de chevaux et préparés par des équipes dont le professionnalisme est largement supérieur à celui des écuries de F1 des années ’70.

SRO, le promoteur du championnat d’endurance GT, a aussi mis en place un système de balance de performances (BOP) qui a le mérite d’équilibrer, sur papier en tout cas, les chronos entre les différentes marques engagées. Ce ne fut pas toujours le cas. À une époque, c’était la valeur de la voiture (au niveau des performances et de la fiabilité) et la témérité de son conducteur qui établissaient la hiérarchie sur la piste.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct