La publicité télé ciblée en quête de maturité

Pour des raisons techniques, un seul spot par écran publicitaire peut être personnalisé. Pour l’instant.
Pour des raisons techniques, un seul spot par écran publicitaire peut être personnalisé. Pour l’instant. - PhotoPQR/L’Alsace.

Depuis janvier, la télé est entrée dans l’ère de la publicité ciblée. A l’instar de ce qui se fait sur internet, les annonceurs peuvent maintenant – du moins chez Proximus et Telenet – choisir de ne diffuser des spots publicitaires qu’à l’adresse de certains ménages bien précis. Exemple : les propriétaires d’un animal domestique ou d’un jardin, les familles avec enfants en bas âge, les habitants de la province de Liège, les fans de fiction… Grâce aux données des opérateurs télécoms et à celles de sociétés spécialisées en données, les télés peuvent fournir aux annonceurs des possibilités de ciblage très précises. Fini de gaspiller de l’argent en inondant tous les téléspectateurs avec la même pub quand l’objectif n’est de toucher qu’une petite partie de ceux-ci.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct