Les tests de détection rapide du coronavirus, c’est pour bientôt

Les tests de détection rapide du coronavirus, c’est pour bientôt
AFP.

La course contre la montre. Alors que l’épidémie continue son ascension fulgurante en Belgique, avec plus de 8.000 cas diagnostiqués en moyenne chaque jour et un total de près de 3.000 hospitalisations, l’urgence d’un testing efficace est plus que jamais de mise. En conférence interministérielle (CIM) lundi, les différents ministres de la Santé ont décidé de ne réserver qu’aux personnes présentant des symptômes du Covid, ainsi qu’aux plus fragiles et au personnel soignant, les tests PCR qui détectent l’ARN du virus grâce à un échantillon prélevé à l’aide d’un écouvillon dans le nez. La raison principale de cette décision, c’est l’embouteillage des centres de tests et des laboratoires, assaillis de demandes. Longs et coûteux, ces tests ne délivrent en effet leurs précieux résultats que dans les 48 heures au mieux, dans les cinq jours au pire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct