Les boutons de varicelle, ces petites bombes de contagion

Les boutons de varicelle, ces petites bombes de contagion

C’est une guerre des boutons redoutée de nombreux parents : la varicelle cloue chaque année des milliers d’enfants au lit. Causée par le virus varicelle-zona (VVZ) de la même famille que l’herpès, cette maladie est sournoise. Car lorsque les premières éruptions cutanées apparaissent, le virus est en réalité déjà bien installé. « Les premiers symptômes sont très peu spécifiques. Il s’agit souvent de fièvre ou de symptômes de viroses ORL classiques : la toux, le nez bouché ou qui coule. Ce n’est qu’après que des petites vésicules remplies de liquide apparaissent sur le corps, d’abord sur le visage et le tronc avant de s’étendre ailleurs. Mais le patient atteint est déjà contagieux 48 heures avant l’apparition des boutons », explique Anne Tilmanne, infectiologue à l’Hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct