Non masqué et positif, le chef des urgences de l'hôpital de Libramont fait polémique

Les propos du DR Mazairac ont provoqué un tollé au sein même des hôpitaux de Vivalia.
Les propos du DR Mazairac ont provoqué un tollé au sein même des hôpitaux de Vivalia. - S.P.

Alors que l’intercommunale hospitalière luxembourgeoise Vivalia a décidé de passer en phase 2A dans le cadre de la seconde vague de l’épidémie, pour libérer plus de lits de soins intensifs et passer de 21 à 31 lits vu la continuelle progression de personnes contaminées, ce qui l’oblige à fermer des salles d’opération pour réaffecter du personnel en soins intensifs, la direction de l’intercommunale s’est penchée ce mardi soir et ce mercredi matin sur un autre dossier chaud dont elle se serait bien passée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct