Un quart des enseignants est malade ou en quarantaine: le recrutement du personnel temporaire assoupli

Un quart des enseignants est malade ou en quarantaine: le recrutement du personnel temporaire assoupli
Pierre-Yves Thienpont

Il y a quinze jours, huit enseignants sur 100 étaient en maladie ou en quarantaine. Il y a une semaine, ils étaient 15 sur 100. Aujourd’hui – comptage arrêté mardi 20 octobre – ils sont 23 sur 100 à être dans la même situation… Ces chiffres sont ceux du Segec, la Fédération de l’enseignement catholique, et ils concernent l’école fondamentale. « Mais, confie son directeur général Etienne Michel, les retours du terrain nous indiquent que la situation est identique dans l’enseignement secondaire ». Qui plus est, le virus se moquant allègrement des réseaux scolaires à la belge, il n’y a guère de raison qu’il en soit autrement dans l’enseignement officiel, dans l’officiel subventionné ou le libre non confessionnel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct