lesoirimmo

Pour ou contre un reconfinement? Un microbiologiste, une psychologue, des commerçants et patrons se prononcent

Charlotte Martin (CHU St-Pierre).
Charlotte Martin (CHU St-Pierre). - DR

Emmanuel André, microbiologiste (KULeuven)

« Le nombre d’hospitalisations continue de doubler de semaine en semaine, alors que les services de santé sont au bord de la saturation. On n’a plus le temps ni la place pour des demi-mesures ou des mesures qui ne montreraient pas leur pleine efficacité. Jusqu’ici la seule expérience qui a permis d’infléchir la courbe des contaminations, ça a été le confinement de mars. On aurait pu l’éviter encore il y a quelques semaines, si la situation avait été correctement perçue par la population, mais malheureusement, une partie n’adhère plus aux mesures. On n’a donc plus le choix, il faut l’envisager. Comment ? C’est au politique de le décider, il s’agit de choix moraux, de société. Maintenir l’éducation le plus longtemps possible en fait partie. Mais ça ne veut pas dire à tout prix. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct