Bombes atomiques: un répit bienvenu pour l’accord de limitation nucléaire russo-américain

Le traité New Start avait été signé par les présidents Barack Obama et Dmitri Medvedev, en avril 2010 au château de Prague.
Le traité New Start avait été signé par les présidents Barack Obama et Dmitri Medvedev, en avril 2010 au château de Prague. - Reuters

Analyse

C’était la prochaine pièce maîtresse de « l’architecture » de contrôle des armements nucléaires inexorablement promise à la casse. Voilà qui allait plonger le monde turbulent d’aujourd’hui dans de nouveaux périls.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct