La Wallonie se lance dans les tests salivaires par gargarisme

Le P
r
 Fabrice Bureau (ULiège) montre le test salivaire qui devrait être étendu à tout le pays.
Le P r Fabrice Bureau (ULiège) montre le test salivaire qui devrait être étendu à tout le pays. - Photonews.

C’était une des avancées obtenues par le secteur des maisons de repos suite à la première vague : le personnel des résidences situées dans des zones épidémiques pouvait se faire tester préventivement à la demande. Depuis la conférence interministérielle de ce lundi, ces tests préventifs ont été suspendus jusqu’au 15 novembre, suscitant l’inquiétude du secteur tant la part des asymptomatiques peut entraîner un enchaînement dramatique dans les résidences. Devant l’embouteillage des centres de tests et des laboratoires, il a en effet été décidé de ne réserver les tests qu’aux personnes présentant des symptômes, mais aussi au personnel du secteur des soins de santé et aux plus de 65 ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct