Anne-Sophie Jura: «Budapest, c’est une première parenthèse en prison»

La Tournaisienne est 46
e
 au ranking olympique en -48 kg.
La Tournaisienne est 46 e au ranking olympique en -48 kg. - IJF

Neuf Belges sont, sauf mauvaise surprise d’un contrôle de dernière minute, annoncés. Avec Toma Nikiforov (-100 kg) dont ce sera la grande rentrée après plus d’un an d’absence suite à une… neuvième opération à l’épaule gauche en juillet 2019 en tête d’affiche compte tenu des absences de Matthias Casse, notre N.1 mondial en -81, Charline Van Snick (-52), Sami Chouchi (-81) et Dirk Van Tichelt (-73) qui misent plutôt sur l’Euro de Prague (République tchèque) dès le mois prochain.

Anne-Sophie Jura (28 ans), elle, piaffe d’impatience : « Ça va faire du bien de voir d’autres têtes », rigole-t-elle. « Dès début mars, nous avons été protégés par la fédé francophone avec une bulle des élites à Louvain-La-Neuve. Le plus dur ? Le judo sans contact ou affronter des mannequins en plastique de 40 kilos. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct