Les écolos bruxellois: «Les pouvoirs spéciaux, ce n’est pas un acte banal»

John Pitseys, chef de groupe Ecolo au parlement de Bruxelles-Capitale.
John Pitseys, chef de groupe Ecolo au parlement de Bruxelles-Capitale. - RENE BRENY.

Comme en mars dernier, le gouvernement bruxellois souhaite demander les pouvoirs spéciaux afin de pouvoir réagir au plus vite face à la montée en flèche de la pandémie du covid, a annoncé jeudi le ministre-président Vervoort (PS). Du côté du partenaire de majorité Ecolo, on ne s’oppose bien sûr pas au principe des pouvoirs spéciaux mais on se veut très attentif face à leur impact sur le fonctionnement du parlement. « Il y a une demande issue de plusieurs niveaux pour remettre en place des pouvoirs spéciaux pour la période qui s’ouvre. Pour nous, l’octroi des pouvoirs spéciaux n’est pas un acte banal. Avant de déterminer si ceux-ci sont nécessaires, il est peut-être bon d’attendre la réunion du comité de concertation », indique John Pitseys, le chef de groupe Ecolo au parlement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct