Brabant wallon: des marchés publics favorisés au Château de Hélécine?

Le château provincial de Hélécine sous pression. Sa gestion privée a-t-elle bénéficié de coups de pouce
? Impossible, répond-on à la Province.
Le château provincial de Hélécine sous pression. Sa gestion privée a-t-elle bénéficié de coups de pouce ? Impossible, répond-on à la Province. - D. R.

Le concessionnaire du Château de Hélécine, en charge de l’Horeca et de l’événementiel, a-t-il bénéficié « d’un traitement de faveur dans l’octroi de marchés publics » grâce à l’aide de la directrice générale de la province ? C’est la question que se pose Le Vif-L’Express, dans son édition hebdomadaire, à la suite d’une longue enquête qui lui a été amenée à prendre contact avec 18 agents de la province, « tous niveaux de responsabilité confondus ». Une enquête qui touche jusqu’au collège provincial, jusqu’il y a peu présidé par Mathieu Michel devenu secrétaire d’Etat fédéral, qui a validé toutes les décisions considérées par d’aucuns comme suspectes.

« Ce jeudi, on ne se disait plus bonjour dans les couloirs, mais as-tu lu l’article ? », souriait un membre du personnel. Et dans le courant de la journée, cela s’est poursuivi, en « Tu as lu le droit de réponse, qui nous demande presque de nous mettre au garde-à-vous derrière la directrice générale ? »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct