Coronavirus: le pari d’un reconfinement modéré et progressif

Alexander De Croo lors de la conférence de presse.
Alexander De Croo lors de la conférence de presse. - REUTERS

Depuis plusieurs jours, la tension dramatique autour de la situation sanitaire est montée de plusieurs crans. Les experts -virologues, infectiologues et épidémiologistes à l’unisson- se succèdent pour ouvrir la porte à un reconfinement « dur ». Les chiffres poursuivent leur envolée, sans signe d’amélioration (on a frôlé les 500 admissions à l’hôpital hier). Sophie Wilmès est admise aux soins intensifs. La presse internationale multiplie les sujets en présentant notre pays, en particulier la Wallonie, comme la « Lombardie de la deuxième vague ». Les hôpitaux passent à une phase d’alerte supplémentaire (2A), et se rapprochent donc d’une impensable saturation. Face à tous ces éléments qui se déchaînent, le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) a avancé d’un jour la tenue du Comité de concertation. Initialement prévu ce vendredi après-midi, il s’est finalement tenu jeudi soir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct