Les cas positifs et les mises en quarantaine se multiplient à l’armée

Nos guerriers entendent bien prendre leur part dans la lutte contre le Covid. © Dominique Duchesnes.
Nos guerriers entendent bien prendre leur part dans la lutte contre le Covid. © Dominique Duchesnes.

Depuis le début de la semaine, les appels à faire intervenir plus l’armée dans la gestion de la pandémie de Covid se multiplient. Le bourgmestre de Liège souhaite qu’elle prenne en charge un « hôpital de campagne » dans sa ville. Des maisons de repos sollicitent aussi un renfort pour parer au manque de personnel. Ce vendredi, la ministre socialiste de la Défense, Ludivine Dedonder, a fait savoir que près de 1.500 militaires vont pouvoir être directement mobilisés pour venir en aide à la Nation dans le cadre de la lutte contre le Covid. Il s’agit de personnel médical, paramédical ou ambulancier. Du personnel médical formera aussi des civils au testing. Du personnel sera aussi disponible pour du transport médical ou de la distribution logistique.

Sa mission d’aide à la Nation, l’armé entend bien l’accomplir alors que le virus gagne sérieusement du terrain. Mais ses effectifs actuels lui permettront-ils ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct