Frank Vandenbroucke, le professeur a toujours raison

«
Après quelques jours comme ministre de la Santé
», raconte un proche collaborateur, «
il avait déjà lu tous les rapports et le site corona de A à Z, nous demandant d’y modifier deux phrases qui n’étaient pas compréhensibles pour les gens
!
»
« Après quelques jours comme ministre de la Santé », raconte un proche collaborateur, « il avait déjà lu tous les rapports et le site corona de A à Z, nous demandant d’y modifier deux phrases qui n’étaient pas compréhensibles pour les gens ! » - Belga.

Portrait

C’est « le » politique qui, entre tous, marque les esprits aujourd’hui. Il est presque Vivaldi à lui tout seul. Un peu parce qu’il est ministre de la Santé, ce qui compte évidemment dans la crise du covid. Aussi parce que c’est une sacrée personnalité, qui soulève louanges et critiques comme des vents tourbillonnants. Une bonne douzaine de témoins, des ministres en fonction ou d’antan, des présidents de parti ou ex-présidents, des proches collaborateurs nous parlent de Frank Vandenbroucke, l’homme de la situation, forcément.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct