Tinne Van der Straeten: «La première étape, c’est geler la facture énergétique»

«
Nous avons une vision claire et je n’ai pas une minute à perdre pour mettre en œuvre l’accord du gouvernement.
»
« Nous avons une vision claire et je n’ai pas une minute à perdre pour mettre en œuvre l’accord du gouvernement. » - Hatim Kaghat.

ENTRETIEN

Lors des débats (animés) sur le mécanisme de rémunération de capacité (CRM) en commission de l’Energie de la Chambre, son travail de députée avait été salué publiquement par Bert Wollants, élu N-VA que l’on ne peut guère soupçonner de complaisance envers les écologistes. Depuis un mois, Tinne Van der Straeten (Groen) est donc passée de l’autre côté de la table, endossant le costume de ministre de l’Energie dans le gouvernement De Croo. C’est à elle que revient la délicate mission de piloter la sortie du nucléaire d’ici à 2025 – date confirmée par le nouvel exécutif – et la transition énergétique. Une (immense) tâche qu’elle aborde avec « expertise et passion », dit-elle. Et un leitmotiv : « Il n’y a pas un jour à perdre ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct