Un vent de contestation au Giro: l’étape du jour réduite suite à la protestation des coureurs

Cerny vainqueur.
Cerny vainqueur. - EPA

La veille, déjà, des coureurs avaient sollicité le « CPA » (Conseil des coureurs professionnels) pour tenter d’alléger le programme de vendredi après trois étapes de montagne, dont le Stelvio. Les champions invoquaient aussi la fatigue, la météo, et surtout les longs transferts accumulés les jours derniers. De fait, vendredi, ils durent se lever à 6h du matin pour être certains d’atteindre le départ sans stress. Représentés par l’expérimenté Adam Hansen (29 grands Tours à son compteur), dont on ne pouvait franchement pas soupçonner le refus du combat pour ce digne descendant des « forçats de la route », les coureurs exigèrent tout simplement l’annulation de l’étape avant d’obtenir, in extremis, qu’elle soit raccourcie, en y « promettant du spectacle ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct