Bruxelles: un coup de massue pour la culture

Comme partout à Bruxelles, toutes les représentations de «
Contes et légendes
» de Joël Pommerat au Théâtre National sont annulées.
Comme partout à Bruxelles, toutes les représentations de « Contes et légendes » de Joël Pommerat au Théâtre National sont annulées. - Elizabeth Carrechio

On s’attendait à des mesures fortes mais pas à ce point. C’est la totalité du secteur culturel qui est à nouveau à l’arrêt jusqu’au 19 novembre. Dans les minutes qui suivaient, les réactions étaient pour le moins contrastées. « Je suis furieux, lâche d’emblée Peter de Caluwe, directeur du Théâtre royal de la Monnaie. Ce qui vient d’être décidé, c’est simplement scandaleux et totalement incompétent. De quel droit ce gouvernement prend-il des décisions, sans aucune concertation, pour des institutions qui ne dépendent nullement de ses compétences et dont il ne connaît rien ? C’est tout simplement une manière de surréagir car ils n’ont rien fait durant tous ces derniers mois. Ils ont été totalement amateurs et maintenant ils veulent compenser d’un seul coup. Nous, nous avons pris nos responsabilités : annulation, report, aménagement des salles, mesures de sécurité, réduction du nombre de spectateurs, protocoles mis en place avec les avis de toutes les autorités concernées. Et là, ils démolissent tout d’un seul coup.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct