Le Chat de Geluck en toute immunité: «Si vous saviez comme je vous ai aimés»

Désormais, Le Chat c’est aussi du grand art.
Désormais, Le Chat c’est aussi du grand art. - Casterman.

entretien

Cet été, le Chat devait couler des bronzes sur les Champs Elysées de Paris. La pandémie a eu raison de ce happening d’humour artistique et son créateur, Philippe Geluck, s’est confiné dans son atelier bruxellois pour lui dessiner un nouvel album, Le Chat parmi nous. Soucieux de nous décontaminer l’esprit, l’auteur a choisi de ne pas rire du virus, sinon symboliquement, en première et en dernière pages. Au menu de ses gags, le Chat de Geluck n’élude rien des problèmes du monde mais il cherche dans ses bons mots à nous redonner goût au bonheur, pour qu’il en reste un peu après, quand la tragédie sanitaire sera derrière nous.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct