Philippe Gilbert: «Le cyclisme est déjà professionnel chez les jeunes»

@DR
@DR

Avec la victoire de Tao Geoghegan Hart au Giro devant un autre jeune, Jai Hindley, nous avons la confirmation d’un changement qui s’effectue en cyclisme car, après Pogacar vainqueur au Tour de France et les succès d’avant sa chute de notre compatriote Remco Evenepoel, la jeunesse a pris le pouvoir. Comment peut-on l’expliquer en sachant que cette tendance est vraiment générale ?

Dans l’histoire, il y a toujours eu des changements de génération suite à l’arrêt de carrière de ténors qui laissaient la place à leurs cadets qui n’avaient, jusque-là, pas eu souvent l’occasion de se distinguer. Ici, c’est l’inverse. On assiste carrément à une prise de pouvoir des jeunes… qui sont de plus en plus jeunes d’ailleurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct