L’industrie biopharma, moteur pour l’emploi en Wallonie

Les entreprises ont du mal à trouver du personnel répondant au profil recherché.
Les entreprises ont du mal à trouver du personnel répondant au profil recherché. - René Breny.

Le taux de chômage grimpe. Les perspectives sur le marché de l’emploi sont maussades. Pourtant, il y a en Wallonie et à Bruxelles un secteur qui engage à tour de bras et qui a même des difficultés à recruter : celui de la chimie et de la pharmacie/biotech. La fédération Essenscia Wallonie a publié ce lundi les résultats d’une enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de ses membres (65 entreprises). Principale conclusion ? 2.150 emplois ont ou vont être ouverts cette année, et ce principalement dans la production (80 %). C’est 700 de plus qu’en 2019 (+ 50 %). Malgré la crise du coronavirus, 9 entreprises sur 10 indiquent qu’elles ont ou qu’elles vont recruter en 2020.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct